Aides financières

Travaux d’éco-rénovation : êtes-vous éligible aux aides de l’État ?

Le projet de loi de transition énergétique rend obligatoires certains travaux de rénovation énergétique. Mais pas de panique, l’État prévoit de vous aider !

Les Français toujours prêts à bichonner leur logement ? C’est du moins ce qu’affirme une étude de l’Observatoire permanent de l’amélioration énergétique du logement (Open) portant sur les travaux d’éco-rénovation et d’équipements énergétiques réalisés par les ménages en 2013. En tout cas, en 2015, vous n’avez plus le choix. Désormais, si vous effectuez des travaux importants dans votre logement – ravalement, réfection de toiture, aménagement de nouvelles pièces – vous avez l’obligation d’en améliorer significativement la performance énergétique.

Objectif : rénover 500 000 logements par an d’ici à 2017

Pour vous aider, l’État prévoit des aides financières adaptées à toutes les situations des ménages. Avec pour objectif la rénovation de 500 000 logements par an à l’horizon 2017, dont 120 000 logements sociaux et 380 000 logements privés.

Allègement fiscal renforcé

Le projet de loi de finances pour 2015 a institué un crédit d’impôt pour la transition énergétique (ex-crédit d’impôt développement durable). L’objectif du CITE est d’inciter les particuliers à effectuer des travaux d’amélioration énergétique de leur logement tout en soutenant les technologies émergentes les plus efficaces en termes de développement durable. Il concerne les dépenses d’équipements et/ou de main-d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique. Le dispositif a été simplifié et ne comporte plus qu’un seul taux porté à 30 % quelle que soit l’action réalisée.

Condition importante : Pour être éligible au CITE, vous devez faire appel à un professionnel qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

L’éco-prêt à taux zéro

Vous êtes propriétaire occupant ou vous louez votre appartement ? Pas de problème, dans les deux cas, vous avez droit à l’éco-prêt à 0 % qui vous permet de bénéficier d’un prêt d’un montant maximal de 30 000 € sur 10 ans pour des travaux d’éco-rénovation.

Les catégories de travaux concernées par l’éco-prêt sont les suivantes : isolation de la toiture, des murs extérieurs ; remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures ; installation ou remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire ; installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ; installation d’équipement de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Une question ? Consultez le service Rénovation info service au 0 810 140 240 (prix d’un appel local depuis un poste fixe) ou sur Internet : renovation-info-service.gouv.fr

SeLoger Finances

Sur le même thème