Assurance de prêt

Quelles économies avec l’ assurance emprunteur ?

Lors de votre demande de prêt, une assurance crédit, aussi appelée assurance emprunteur, va être demandée par votre banque en cas de décès ou d’invalidité. De nombreuses offres existent aujourd’hui : comment s’y retrouver et ne pas se ruiner ? Nos conseils.

L’assurance emprunteur : pas obligatoire, mais fortement recommandée

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais elle est (très) fortement recommandée pour que votre banque accepte la demande de prêt. Elle permet à la banque de se couvrir contre les risques comme l’invalidité, l’incapacité de travail – temporaire ou définitive – ou le décès.

Le coût de l’assurance emprunteur : du simple au triple

En fonction de votre âge, du crédit immobilier que vous allez choisir (durée…) et du nombre de personnes à assurer, le coût de l’assurance peut varier du simple au triple, avec les même garanties. Son tarif est évolutif : il augmente avec l’âge et diminue en fonction du capital qu’il vous reste à rembourser.

06-01

 

Assurance de groupe ou assurance individuelle ?

Votre banque va systématiquement vous demander d’adhérer à son propre contrat d’assurance collective, un contrat de groupe standard qu’elle propose a tous ses clients, assurés dans les mêmes conditions et quasiment au même tarif. Avec ce système, les risques sont répartis entre tous les emprunteurs ayant adhéré au contrat, quel que soit leur âge. Résultat : si vous êtes jeune et en bonne santé, vous allez payer très cher. Dommage non ?

L’assurance emprunteur : obligatoirement avec ma banque ?

Heureusement, depuis septembre 2010 et la loi Lagarde, vous n’êtes plus contraint d’adhérer à ce contrat collectif et pouvez donc choisir librement votre assurance, en étudiant attentivement les offres de la concurrence.

Une très bonne nouvelle car la délégation d’assurance, vous permettant d’obtenir une assurance individuelle, est personnalisable. Elle est donc mieux adaptée à votre profil et va vous permettre de faire des économies. Nous vous recommandons cette formule, plus particulièrement si :

  • Vous êtes jeune
  • Vous présentez des risques médicaux
  • Vous êtes sportif professionnel
  • Vous êtes chef d’entreprise avec des très hauts revenus
  • Vous exercez un métier dangereux
  • Vous pratiquez des loisirs risqués
  • Vous empruntez sur une courte durée

06-02

Autres exemples de cas type :

  • Vous avez 29 ans, fumeur, et empruntez 200 000 euros sur 20 ans : vous pouvez réaliser une économie de 10 564 euros (source MeilleursTaux)
  • Vous êtes un cadre non-fumeur de 35 ans, et empruntez 100.000 € sur 20 ans à un taux de 4% : jusqu’à 50% d’économies sur le coût total de votre assurance de prêt.

Important : Face à la multitude des offres disponibles, n’hésitez pas à faire appel à un courtier d’assurances pour trouver l’assurance la plus intéressante. Il ne prendra pas d’honoraire, mais percevra une partie de la prime que vous aurez versée.

April

Sur le même thème