Banque en ligne

Déménager sans se ruiner : mode d’emploi

Ca y est, vous avez enfin trouvé le logement de vos rêves, les derniers détails administratifs sont réglés… reste seulement la question du déménagement. Mais comment procéder ? Allez-vous faire appel à des professionnels, louer un camion ou utiliser votre véhicule ? Acheter des cartons ou miser sur la récupération ? Tout est une question de budget : quelques conseils pour déménager sans trop dépenser.

Aide-toi et le ciel t’aidera

Bien sûr, la solution de facilité pour déménager en toute quiétude est de faire appel à des professionnels… Mais pour ne pas trop dépenser, il ne vaut mieux ne pas avoir peur de vous investir personnellement. En vous occupant vous-même de l’emballage de vos meubles et vêtements et du transport, vous réaliserez d’importantes économies. Tout comme en appelant votre famille ou vos amis pour vous faciliter la tâche.

Certaines situations nécessitent toutefois de faire appel à des déménageurs. Mais le budget peut vite grimper : pour le limiter au maximum, pensez à faire jouer la concurrence. Les prix varient d’une entreprise à l’autre. Une fois que vous avez choisi votre déménageur, vous pouvez aussi opter pour une offre « low-cost » en limitant le nombre d’options. Par exemple, vous ferez baisser la facture en vous occupant vous-même de l’emballage des cartons.

Objectif : flexibilité

Gardez bien à l’esprit que la date que vous choisirez pour déménager aura un impact important sur votre budget. Les déménageurs augmentent traditionnellement leurs tarifs durant la période estivale. Il est donc préférable, si possible, d’éviter de faire appel à eux entre le mois de juin et le mois de septembre.

Faites le vide

Réduire les dépenses, c’est bien, mais pourquoi ne pas en profiter pour gagner de l’argent tout en vous débarrassant de ce dont vous n’avez plus besoin ? Vêtements, meubles : n’hésitez pas à revendre vos affaires superflues sur un site spécialisé ou lors d’un vide-grenier. Vous pouvez aussi prendre contact avec le nouveau locataire de votre logement pour lui revendre une partie de vos meubles.

Prime de déménagement : pourquoi pas vous ?

Il existe une autre solution pour gagner de l’argent au moment d’un changement de domicile : la prime de déménagement. De quoi s’agit-il ? D’une aide financière visant à aider les familles qui déménagent à l’occasion d’une naissance, à partir du troisième enfant. Pour en profiter, vous pouvez postuler auprès de votre Caisse d’allocations familiales (Caf) ou de votre Mutuelle sociale agricole. Cette prime permet de financier votre déménagement à hauteur de 974,90 euros au maximum si vous déménagez à l’occasion de la naissance de votre troisième enfant. Ce chiffre passe à 1 056,15 euros pour votre quatrième enfant, puis 1 137,39 euros pour votre cinquième enfant.

Si vous êtes salarié, pensez aussi à consulter la convention collective de votre entreprise. Outre le ou les jours de congé parfois accordés en cas de déménagement, certaines conventions prévoient le versement d’une prime de déménagement, qui peut venir s’ajouter à celle de la Caf.

Si vous êtes fonctionnaires, vous pouvez bénéficier de l’indemnité pour frais de changement de résidence. Son montant est calculé en fonction de la distance de votre nouveau logement par rapport à l’ancien.

Les points clés à retenir :

Un déménagement n’est pas forcément coûteux si vous êtes prévoyant. Evitez de faire appel à des professionnels dans la mesure du possible, et changez de logement de préférence dans une période creuse. Surtout, n’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes aides auxquelles vous avez droit. Enfin, pourquoi ne pas saisir cette occasion pour revendre les meubles ou vêtements dont vous n’avez plus besoin ?

Hello bank !

Sur le même thème