Banque en ligne

Connaissez-vous les différents types de banques ?

Lorsqu’on parle de banque, on pense généralement à l’agence bancaire du coin de la rue : celle qui délivre le carnet de chèques et la carte de paiement. Mais il existe une multitude de banques différentes, pour des besoins bien précis… Tour d’horizon.

Les banques devaient à l’origine remplir une double fonction. La première était de fournir aux particuliers un lieu sûr où déposer leur argent sans crainte d’être volé. La seconde était de faire fonctionner l’économie en prêtant de l’argent aux entreprises. Aujourd’hui, elles ont des missions très diverses.

Banques pour les particuliers

Les banques de détail

Toutes les grandes banques françaises, ou presque, ont une activité de banque de détail. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce mot ? C’est très simple : il s’agit des réseaux d’agences bancaires dans lesquelles vous pouvez ouvrir un compte courant ainsi qu’un compte d’épargne. Les agents qui y travaillent ont aussi un rôle de conseil. Ils doivent vous accompagner dans la gestion de vos finances et vous orienter vers des produits qui conviennent à vos besoins.

Les banques en ligne

Le secteur bancaire a été l’un des premiers à être transformé par la révolution numérique avec l’apparition de nombreuses banques en ligne. Celles-ci, qui sont généralement des filiales de banques physiques, proposent les mêmes services que les banques de détail. Avec un détail de taille : tout se fait par Internet. Les banques en ligne sont traditionnellement moins chères que les autres. Elles s’adressent à ceux qui sont sensibilisés aux nouvelles technologies, et à ceux qui n’ont pas peur de gérer leurs finances personnelles sans rencontrer leur conseiller de visu.

Banques pour favoriser le développement économique

Les banques d’affaires

Les banques d’affaires doivent être séparées des banques de détail depuis la loi de séparation des activités bancaires (2013). Cela signifie qu’il leur est interdit de collecter de l’argent ou d’en prêter. Leur activité se limite à conseiller les grandes entreprises sur les questions financières.

Les banques centrales

Elles ont pour nom BCE (Banque centrale européenne) en Europe ou FED (Réserve Fédérale des Etats-Unis) aux USA. Régulièrement citées dans la partie Économie des journaux, ces « banques de banques » ont une influence considérable sur l’économie mondiale. Ce sont en effet ces organismes qui sont autorisés à créer des devises. Par exemple, la BCE peut produire des euros. Ce sont aussi les banques centrales qui fixent les taux directeurs. Ces taux ont une influence directe sur le taux des crédits à la consommation ou le rendement des livrets bancaires. Plus ils sont élevés, plus les produits d’épargne rapportent. À l’inverse, plus les taux directeurs sont bas, plus il est intéressant de souscrire des crédits (crédit à la consommation ou crédit immobilier par exemple).

Les banques d’investissement

Ces établissements agissent notamment sur les marchés financiers en achetant et en revendant des titres cotés en Bourse.

Les banques coopératives

Ces banques ont les mêmes activités que les banques de détail classiques, à un détail près : elles sont gérées par leurs sociétaires (c’est-à-dire leurs clients). Leurs décisions stratégiques sont par ailleurs prises lors d’assemblées générales auxquels ces derniers peuvent participer.

Hello bank !

Sur le même thème