Banque en ligne

Logement intergénérationnel : un échange de bons procédés

Partager un logement entre un étudiant et un retraité isolé : tel est le principe du logement intergénérationnel. Une solution qui permet pour les étudiants de se loger à peu de frais pendant leurs études en échange de services rendus. Explications.

Logement intergénérationnel : kézako ?

Vous êtes étudiant et vous peinez à financer vos études et votre logement ? Votre enfant part faire ses études à Paris et vous avez peur de ne pas trouver de logement bon marché ? La solution qui vient naturellement à l’esprit, c’est la résidence étudiante… mais il n’est pas toujours possible d’obtenir une place. Une autre solution existe : le logement intergénérationnel. Il consiste à faire cohabiter un étudiant et une personne âgée isolée. Elle est proposée depuis plus de dix ans par certaines associations. L’avantage pour l’étudiant : un logement au loyer abordable. Pour la personne âgée, c’est l’assurance d’une aide pratique ou de relations sociales.

Cette méthode alternative demande d’établir des règles strictes. Dans la plupart des cas, une chambre est mise à disposition de l’étudiant. Il partage en revanche les parties communes (toilettes, salle de bain et cuisine) avec son hôte.

Pour le reste, plusieurs formules existent. La chambre peut être gratuite lorsque l’étudiant s’engage à être présent le soir et à s’acquitter de certaines tâches (préparation de repas, courses… mais pas de soins médicaux). Le scénario classique est celui où l’étudiant doit verser un loyer modeste en échange de quelques tâches et de quelques heures de présence par semaine aux côtés du senior. Dans certains cas, l’étudiant n’a aucun service à rendre : le loyer se rapproche alors des tarifs du marché.

Cette solution est-elle faite pour vous ?

Le logement intergénérationnel présente de nombreux avantages et quelques inconvénients. Les avantages :

  • Un loyer faible,
  • Un logement souvent plus confortable et mieux situé qu’un studio,
  • Un environnement de travail propice aux révisions.

Malgré ces avantages, il faut aussi prendre en compte quelques inconvénients :

  • Le temps à consacrer à votre hôte qui peut empiéter sur les révisions ou la vie étudiante,
  • Vivre chez une personne âgée nécessite des concessions : notamment sur la vie sociale (inviter des amis…) ou le bruit (écoute de musique, etc.).

Concrètement, comment procéder ?

Le logement intergénérationnel vous intéresse ? Pour en trouver un, une seule solution : contacter une association spécialisée. Vous pouvez consulter le site du réseau COSI (cohabitation solidaire intergénérationnel) pour savoir s’il en existe une près de chez vous. Elle vous demandera de monter un dossier, puis écrira un contrat si celui-ci est retenu.

Les points clés à retenir

Le logement intergénérationnel consiste à loger un étudiant chez une personne âgée. En échange de menus services, il bénéficie d’un loyer réduit, voire gratuit. Si cette solution ne convient pas à tous les profils, elle peut permettre de financer une partie du coût de vos études. Pour vous renseigner, contactez les associations spécialisées.

Hello bank !

Sur le même thème