Credit immobilier

Financer votre futur logement avec le crédit relais.

Vous êtes propriétaire et envisagez de déménager ? Vous souhaitez (ou devez) acheter votre futur logement avant d’avoir revendu le vôtre, en raison d’une naissance ou d’une mutation professionnelle ? Alors le crédit relais peut vous intéresser. Voici, en quelques points, tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de financement.

LE PRINCIPE DU CRÉDIT RELAIS

Le crédit relais est une solution de financement qui vous est proposée lorsque vous souhaitez acheter un nouveau logement sans avoir déjà vendu le vôtre. Lors de l’acquisition du futur logement, c’est la banque qui propose d’avancer les fonds nécessaires à cet achat. Vous disposez alors d’un délai d’un an, éventuellement renouvelable un an, pour vendre votre ancien logement et rembourser la banque de l’argent qui a été ainsi avancé.

LE FONCTIONNEMENT DU CRÉDIT RELAIS

Durant toute la durée du contrat, vous aurez à vous acquitter, sur ce crédit, des intérêts sur ce prêt, le crédit étant amené à disparaître une fois la vente de votre premier logement réalisée. Ces intérêts peuvent être remboursés simultanément à la prime d’assurance (assurance emprunteur), chaque mois, ou éventuellement à l’échéance du prêt.

LE MONTANT DU CRÉDIT RELAIS

Le montant du crédit relais accordé par une banque oscille généralement entre 60 à 80 % de la valeur estimée du logement mis en vente. Lorsque le montant de la vente suffit à financer l’achat du futur logement, on parle de crédit relais « sec ». Lorsque la vente ne suffit pas et que le projet vise à acheter plus grand, et plus cher, l’emprunteur doit alors y associer en complément un prêt immobilier « classique ». Dans ce cas, on parle alors de crédit relais « jumelé ».

La Centrale de Financement

Sur le même thème