Investissement & fiscalité

Investir dans l’immobilier pour moins de 100 000 euros, est-ce possible ?

Il est parfaitement possible de réaliser un achat immobilier pour moins de 100 000 euros aujourd’hui. Mais pour quel type de bien ?

Pour beaucoup, 100 000 euros est une barrière à franchir pour acquérir son premier bien immobilier. Erreur. Avec une telle somme, et même avec moins, vous pourrez devenir propriétaire, dans l’ancien comme dans le neuf !

Naturellement, le choix et de votre emplacement est fondamental, car plus l’adresse sera chère et demandée, plus le bien sera petit. Petit mais pas trop, car quoiqu’il arrive, la surface habitable doit atteindre un minimum de 9 mètres carrés (volume habitable de 20 m³), comme le prévoit la Loi française sur le logement décent.

Investir dans l’immobilier en France : de forts écarts de prix

Le prix moyen du mètre carré en France s’établit autour de 2 000 euros, mais les disparités sont nombreuses sur l’ensemble du territoire. Par conséquent, pour la somme de 100 000 euros, les surfaces pourront varier du simple au quadruple.

Les prix peuvent notamment augmenter très vite dans les régions où la demande est largement supérieure à l’offre de logements, comme c’est le cas en Île de France, en région PACA, en Rhône-Alpes et dans l’ensemble des zones fortement urbanisée.

Les prix au mètre carré dans plusieurs villes françaises (de tailles différentes).

Ville Prix du mètre carré moyen
pour un appartement
Prix du mètre carré moyen
pour une maison
Paris 8 100 €
Toulouse 2 757 € 2 720 €
Marseille 2 581 € 3 290 €
Lyon 3 328 € 3 332 €
Bordeaux 3 006 € 2 975 €
Lille 2 854 € 1 951 €
Le Mans 1 483€ 1 707 €
Saint-Etienne 1 214 € 1 710 €
Reims 2 052 € 1 880 €
Nîmes 1 860 € 2 168 €

Source Lacoteimmo.com (1er avril 2014)

Ainsi, avec 100 000 euros et moins, vous pourrez acheter :

  • une chambre à Paris, ou un studio en proche banlieue
  • un T2 à Marseille (environ 40 m2)
  • un studio de 30 m2 à Lyon
  • un trois pièces de 55 m2 à Nîmes, ou une petite maison au Mans
  • un T4 à Saint-Etienne (au moins 75 m2)

A noter que le cas de Paris est très spécifique. Les prix prohibitifs qui s’affichent découragent la plupart des primo-accédants. Mais de nombreuses opportunités subsistent dans la proche banlieue et dans les villes de la petite couronne. Pour moins de 100 000 euros, vous pourrez donc dénicher des appartements à des prix très raisonnables (parfois inférieurs à 1000 euros le m2).

Naturellement, et en fonction de vos choix de vie, vous pourrez trouver dans des régions plus rurales et excentrées de très belles offres pour moins de 100 000 euros, et notamment des grandes maisons, des T6, T7…

Investir dans l’immobilier : les pièges à éviter

Lors de vos recherches, ne soyez pas trompés par des prix trop bas, qui cachent souvent des mauvaises surprises. Redoublez donc d’attention et emmagasinez un maximum d’informations et de détails sur le bien que vous convoitez. Evitez par ailleurs :

  • les secteurs isolés
  • les adresses peu cotées, avec une demande locative très faible
  • les logements à des prix très bas mais nécessitant une rénovation complète

Enfin, toujours bon à savoir : si vous souhaitez réaliser un investissement locatif, d’autres options sont envisageables et préférables avec moins de 100 000 euros en poche. C’est le cas par exemple de l’achat de bureaux, de parkings ou de commerces.

SeLoger Invest

Sur le même thème